Safe Inside" : critique - un thriller imparfait avec un rebondissement sensationnel

Un accident d'autocar conduit deux touristes dans un manoir rural français dans ce film intriguant mais confus dont l'invraisemblance est au cœur.

Ana (Andrea Tivadar) et son petit ami Tom (Tom Ainsley) sont des Américains qui voyagent en Europe. Ils prennent un car pour se rendre dans une région rurale de France où ils espèrent travailler dans une ferme pour un propriétaire terrien, Richard (Steven Brand). Le car est impliqué dans un accident, et lorsque les deux hommes se réveillent, tout le monde a disparu. Ils doivent donc faire le reste du chemin à pied jusqu'au manoir de Richard. Mais Tom ne s'entend pas très bien avec le propriétaire, et il y a quelque chose de bizarre avec les livres dans la maison et les disques sur les étagères.

Tout est un peu bancal dans ce thriller intrigant mais imparfait, à commencer par le fait que, bien qu'il soit censé se dérouler quelque part près des champs de lavande de Provence et mettre en scène deux Américains, la réalisatrice Renata Gabryjelska est polonaise, Tivadar est britannico-roumain, et le reste des acteurs sont pour la plupart des Britanniques ou des Polonais qui essaient de paraître français. À l'exception, bien sûr, de la magnifique Joanna Kulig, star du film de Paweł Pawlikowski La guerre froidequi est largement gaspillé dans un petit rôle ici. Le film a en fait été tourné en Pologne, ce qui explique que l'architecture ne ressemble pas du tout à celle de la France. Mais il s'avère que tout a un sens, d'une certaine manière, lorsque le grand rebondissement intervient, un vrai coup de théâtre qu'il serait injuste de gâcher.

Continuer la lecture…